MINUTES DU PATRIMOINE#UNMOMENTDENOTREHISTOIRE

logo-icon

Eddie Werenich

MINUTES DU PATRIMOINE

#UNMOMENTDENOTREHISTOIRE

Ed Werenich amena son équipe à la victoire au championnat du monde de curling et au championnat Brier.

Environ 80 % des curleurs du monde, soit 1,2 million de personnes, sont Canadiens. Même si l’on trouve des halles de curling dans les grandes villes, la majorité des 1 200 clubs de curling canadiens se trouvent dans de petites communautés.

 

En Saskatchewan, dans le roman de l'auteur W.O Mitchell The Black Bonspiel of Willie MacCrimmon, le personnage principal affirme ce qui suit « On peut dire que le curling s’adresse autant à l’esprit qu’à la chair. » C’est ainsi que se traduit l'esprit du jeu qui se résume à une surface glacée et à quelques pierres colorées. Cet esprit de compétition a inspiré les gagnants du championnat Brier Sandra Schmirler et Eddie Werenich. Le jeu peut paraître péniblement fastidieux pour certains, mais on ne peut nier que la glace et les pierres ont contribué à faire naître de grands champions mondiaux au sein de petites villes canadiennes. 

 

Eddie Werenich était surnommé « the Wrench » (la clé) parce qu’il faisait monter la pression sur la glace et offusquait souvent d’autres joueurs et officiels hors de la glace. Pendant plus de 20 ans, il a été le visage du curling canadien, menant son équipe à un championnat Brier et à deux championnats mondiaux.

 

Sandra Schmirler a dirigé son équipe vers trois championnats canadiens et trois titres mondiaux en 1993, 1994 et 1997. Sandra Schmirler fit remporter une quatrième victoire aux essais olympiques canadiens, donnant ainsi à son équipe la possibilité de représenter le Canada aux Jeux Olympiques de Nagano en 1988. Au Japon, l’équipe de Sandra Schmirler termina la première au cours d’un tournoi avec un record de 6 contre 1 et gagna la médaille d’or.

 

Tragiquement, au sommet de sa jeune carrière, à l’été 1999, on lui diagnostiqua un cancer. Même si elle fut une battante toute sa vie, Sandra Schmirler perdit à l’âge de 36 ans, son combat contre la maladie, le 2 mars 2000.

 

Ils ont laissé leur Empreinte dans le monde du curling canadien.