Une importante fusion crée l’Institut Historica-Dominion - le plus grand organisme d’histoire et de citoyenneté au Canada

Septembre 8, 2009

La fondation Historica du Canada et l’Institut du Dominion ont le très grand bonheur d’annoncer leur fusion pour créer l’Institut Historica-Dominion.

La fondation Historica du Canada et l’Institut du Dominion ont le très grand bonheur d’annoncer leur fusion pour créer l’Institut Historica-Dominion. Ce nouvel organisme, dont le lancement a été annoncé aujourd’hui, se consacre à cultiver l’appréciation de l’histoire, de la citoyenneté et de l’identité au Canada.

Cette fusion historique allie deux vénérables organismes charitables : la Fondation Historica du Canada, fondée en 1999 grâce à l’appui généreux de Charles R. Bronfman et de Lynton “Red” Wilson, et l’Institut du Dominion, fondé en 1997 par Rudyard Griffiths, l’hon. Michael Chong et Erik Penz. Tous les co-fondateurs resteront impliqués à l’Institut Historica-Dominion en tant que membres du conseil de direction. L’Institut, qui oeuvrera dans les deux langues officielles, devient le plus grand promoteur indépendant de l’histoire et la citoyenneté au pays.

L’Institut Historica-Dominion a pour mission d’encourager l’étude de l’histoire de ce pays; d’approfondir les connaissances du public canadien quant aux droits et aux responsabilités de la citoyenneté; et de sensibiliser la population à l’identité canadienne. Ses programmes incluent Rencontres du Canada, qui accueille des milliers d’élèves du secondaire chaque année à Ottawa pour découvrir nos institutions nationales; l’Encyclopédie canadienne, une des ressources en ligne les plus fiables et les plus complètes sur le Canada dont les pages sont consultés des millions de fois annuellement; et le Projet Mémoire, un bureau des orateurs regroupant 1 500 anciens combattants qui partagent leurs histoires de service et de sacrifice avec les jeunes Canadiens et Canadiennes.

L’Institut Historica-Dominion est dirigé par Andrew Cohen, qui devient son président. M. Cohen est un journaliste lauréat de nombreux honneurs, un auteur à succès et professeur de journalisme et d’affaires internationales. Il a travaillé à Washington, Londres et Berlin. Il écrit maintenant une chronique hebdomadaire dans le Ottawa Citizen, publiée dans les journaux Canwest. Ses livres incluent While Canada Slept: How We Lost Our Place in the World et Extraordinary Canadians: Lester B. Pearson. Il sera appuyé par Marc Chalifoux, ancien directeur exécutif de l’Institut du Dominion, qui entre en fonction comme vice-président exécutif.

«Aujourd’hui, nous lançons l’Institut Historica-Dominion, fort d’une nouvelle administration, de nouvelles idées et de nouvelles ressources,» a dit Avie Bennett, Président du Conseil de direction. «Nous sommes ravis de voir la fusion de ces deux organismes, qui allie les meilleurs aspects de chacun.»

Depuis une décennie, la Fondation Historica du Canada et l’Institut du Dominion font la promotion de l’histoire et la citoyenneté, chacun de sa propre manière, mais de façon complémentaire. Usant de programmes pédagogiques innovateurs, de sondages d’opinion publique, et de forums publics, livres film, radio, télévision, presse et Internet, les deux organismes ont célébré l’expérience nationale, présente et passée.

«L’organisme fusionné est bien plus grand que la somme de ses parties,» a dit M. Penz, président sortant du conseil des gouverneurs de l’Institut du Dominion. «L’Institut Historica-Dominion sera le porte-parole d’un nouvel effort national pour encourager les Canadiens à mieux comprendre qui ils sont et d’où ils viennent.»

L’Institut Historica-Dominion représentera les meilleurs aspects de ses deux organismes fondateurs. Grâce à des programmes innovateurs, tels que les populaires Minutes Historica, Historica a rejoint des millions de Canadiens et de Canadiennes. Pour sa part, l’Institut du Dominion a approfondi la connaissance qu’ont les

Canadiens d’eux-mêmes grâce à ses nombreux sondages, ses bulletins en histoire du Canada, ses livres et ses projets avec les anciens combattants, les immigrants et les Autochtones.

«Nous voulons être l’avenir du passé au Canada,» a dit Andrew Cohen. «Nous amènerons notre message dans les salles de classe et la place publique. Nous voulons forger des alliances avec ceux et celles qui partagent notre mission. En célébrant son histoire et son identité, nous serons les champions d’un Canada plus conscient et plus engagé.»

Le siège social de l’Institut Historica-Dominion se trouve à Toronto, avec des filiales à Ottawa et à Edmonton. Pour en apprendre plus sur l’Institut Historica-Dominion, visitez www.historica-dominion.ca.

Pour plus d’informations:

Andrew Cohen
Président
L’Institut Historica-Dominion
416.506.1867
acohen@historica-dominion.ca

Marc Chalifoux
Vice-président exécutif
L’Institut Historica-Dominion
416.602.9721
mchalifoux@historica-dominion.ca