La plupart des Canadiens stupéfiés par les 30 questions d’un sondage mettant à l’épreuve leurs connaissances au sujet de faits canadiens

Juin 27, 2019

La plupart des Canadiens stupéfiés par les 30 questions d’un sondage mettant à l’épreuve leurs connaissances au sujet de faits canadiens

TORONTO – 27 juin 2019 – Saviez-vous que le Canada possède un cheval national, nommé de manière appropriée « le Canadien »? Si vous avez répondu « non », vous n’êtes pas seul: seulement un cinquième des Canadiens (19%) croyaient que ce fait était effectivement vrai.

Avec l’approche de la fête du Canada, le sondage de Historica Canada, mené par Ipsos, a présenté aux Canadiens 30 faits inusités au sujet de notre pays, et leur a demandé s’ils pouvaient identifier lesquels étaient vrais et lesquels étaient faux. Deux tiers des répondants (67%) ont échoué le questionnaire, le Canadien moyen obtenant 12.3 bonnes réponses sur 30.

Les questions étaient divisées en cinq catégories: géographie, science & innovation, animaux, culture et sports. Les Canadiens s’en sont le mieux sortis en géographie, où près de la moitié des répondants (48%) ont obtenu la note de passage. Cependant, près de deux tiers des Canadiens (68%) ont reconnu que Winnie l’ourson était basé sur un vrai ours ontarien, ce qui en fait la question ayant obtenu le plus de bonnes réponses.

Plusieurs Canadiens ont été dupes des fausses informations incluses. Près de la moitié d’entre eux (48%) ont cru que le Canada est l’un des trois seuls pays où les aurores boréales peuvent être vues, tandis qu’un tiers (34%) des répondants ont cru que le premier vol de montgolfière en Amérique du Nord était pour fins d’observation durant la guerre de 1812.

« Ne vous méprenez pas: ces questions sont difficiles », a dit Anthony Wilson-Smith, président et chef de la direction de Historica Canada. « Cela ne fait que démontrer qu’il existe toujours plus d’histoires canadiennes intéressantes à connaître, et que dans certains cas, la réalité dépasse la fiction. »

À ce sondage en ligne auprès de plus de 1 000 répondants, les résidents du Manitoba et de la Saskatchewan ont obtenu de meilleurs résultats avec un taux de passage de 37%, en comparaison au taux moyen de 33%.  

Parmi les autres découvertes :

  • Seulement 3% des Canadiens connaissent réellement leurs faits inusités canadiens, obtenant un « A » au sondage (24 à 30 bonnes réponses)
  • Malgré la fièvre des Raptors qui a rasé le pays, plusieurs Canadiens ne connaissent pas bien notre passé en matière de basketball: moins de la moitié des répondants (40%) savaient qu’il est vrai que le Dr James Naismith, l’inventeur canadien du basketball, a remis à l’équipe canadienne des hommes leur médaille d’argent lors des Jeux olympiques de 1936, soit les premiers Olympiques à inclure le basketball. =
  • Un tiers des Canadiens (35%) ne croyaient pas que la Monnaie royale canadienne a produit la première pièce d’un million de dollars… mais c’est vrai!
  • Les Canadiens ont confiance en leur connaissance d’Anne… la maison aux pignons verts, avec deux tiers (62%) d’entre eux reconnaissant que le roman a été traduit en plus de 20 langues et qu’il est particulièrement populaire au Japon, où il a été ajouté au curriculum en 1952.

Historica Canada offre des programmes que vous pouvez utiliser afin d’explorer, d’apprendre et de réfléchir à notre histoire et à ce que signifie le fait d’« être Canadien ».

Les résultats complets du sondage sont disponibles ici (en anglais seulement).

Voici les résultats d’un sondage mené par Ipsos Reid entre le 11 et le 14 juin 2019 au nom d’Historica Canada. Pour ce sondage, un échantillon de 1 002 Canadiens faisant partie du panel en ligne d’Ipsos ont répondu au sondage en ligne. La pondération a ensuite été utilisée pour équilibrer les données démographiques pour assurer que la composition de l'échantillon reflète celle de la population adulte selon les données du recensement et de fournir des résultats censés se rapprocher de l'univers de l'échantillon. La précision des sondages en ligne d'Ipsos est mesurée en utilisant un intervalle de crédibilité. Dans ce cas, le sondage a une marge d’erreur de +/ - 3.5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, si tous les Canadiens adultes avaient répondu. L’intervalle de crédibilité sera plus grand dans certains sous-ensembles de la population. Tous les questionnaires et sondages peuvent être sujets à d'autres sources d'erreur, y compris, mais non limité à l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

-30-

Pour plus d’informations :

Andrea Hall

Gestionnaire, communications

ahall@historicacanada.ca

T. 1-866-701-1867 poste 261

 

Share: