Alors que les Canadiens soulignent le 200e anniversaire de la naissance de Sir John A., un nouveau sondage mesure les connaissances des Canadiens au sujet de notre premier premier ministre.

Janvier 14, 2015

Alors que les Canadiens soulignent le 200e anniversaire de la naissance de Sir John A., un nouveau sondage mesure les connaissances des Canadiens au sujet de notre premier premier ministre.

Toronto, ON – 12 janvier 2015  Un sondage commandé par Historica Canada révèle qu’un Canadien sur quatre ne peut identifier le premier premier ministre du Canada.

Alors que le 200e anniversaire de la naissance de Sir John A. MacDonald vient tout juste de passer et que le 150e anniversaire du Canada approche à grands pas, le sondage a pour but de mesurer les connaissances des Canadiens au sujet de Sir John A. et de la Confédération. Bien que 26% des gens ne peuvent toujours pas nommer le premier premier ministre du Canada, ce nombre a chuté de façon importante en comparaison aux sondages passés. Dans un sondage effectué en 2008, 42% des Canadiens ne pouvaient pas identifier Sir John A., et dans un sondage datant de 2001, près de la moitié des personnes interrogées (49%) n’avaient pas obtenu la bonne réponse.  

Ce bond se produit après la création d’un nombre d’initiatives mises sur pied afin d’augmenter la reconnaissance de Sir John A. En 2002, le gouvernement du Canada a officiellement déclaré le 11 janvier comme étant le Jour Sir John A. Macdonald, en l’honneur de son anniversaire. En 2012, Historica a tenu un programme et un concours à propos de Sir John A, rejoignant approximativement 13 000 écoles à travers le Canada. Plus tôt cette année, Historica a aussi lancé une Minute du patrimoine au sujet du rôle de Sir John A. dans la Confédération qui a été vue près de 40 000 fois en ligne, et qui est diffusée sur les réseaux de télévision principaux. Un guide éducatif pour accompagner la Minute a été envoyé à 50 000 enseignants partout au pays.

 

« Si Sir John A n’avait pas existé, le Canada n’existerait peut-être pas non plus » a affirmé Anthony Wilson-Smith, président de Historica Canada. « C’était un homme intelligent, imparfait et complexe - et comprendre l’héritage qu’il nous a laissé nous aide à mieux comprendre notre pays et la façon dont nous sommes devenus ce que nous sommes »

Le sondage a aussi révélé qu’un Canadien sur quatre (28%) ne peut pas identifier 1867 comme étant l’année de la Confédération du Canada.

Historica Canada et le plus grand organisme du pays dédié à l’accroissement de la sensibilisation envers l’histoire du Canada et la citoyenneté.

Les résultats complets du sondage sont disponibles ici.

Voici les résultats d’un sondage mené par Ipsos Reid entre le 17 et le 19 juin 2014 au nom d’Historica Canada. Pour ce sondage, un échantillon de 1001 Canadiens faisant partie du panel en ligne d’Ipsos ont répondu au sondage en ligne. La pondération a ensuite été utilisée pour équilibrer les données démographiques pour assurer que la composition de l'échantillon reflète celle de la population adulte selon les données du recensement et de fournir des résultats censés se rapprocher de l'univers de l'échantillon. La précision des sondages en ligne d'Ipsos est mesurée en utilisant un intervalle de crédibilité. Dans ce cas, le sondage est précis à +/- 3,5 points de pourcentage, si tous les Canadiens adultes avaient été sondés. Tous les questionnaires et sondages peuvent être sujets à d'autres sources d'erreur, y compris, mais non limité à l'erreur de couverture et l'erreur de mesure.

-30-

Pour plus d’informations:

Andrea Hall, coordonatrice des communications

t. 1.866.701.1867 poste 261

ahall@HistoricaCanada.ca

Share: