Les Minutes du patrimoine sont de retour! ‒ Un sondage national identifie les Minutes préférées de tous les temps et prédit le prochain chapitre de la série, en ce lancement des nouvelles Minutes

Octobre 15, 2012

Prochaines Minutes sur la Charte des droits et libertés, Terry Fox, le Nunavut et sir John A. Macdonald, réalisées par des cinéastes émergents et par des étudiants en cinéma

TORONTO, le 15 octobre 2012 — L'Institut Historica-Dominion est fier de diffuser les premières d'une nouvelle série de Minutes du patrimoine réalisées en près d'une décennie, dans le cadre d'une projection privée tenue aujourd'hui au cinéma Royal. Deux nouvelles Minutes, soit l'histoire du loyaliste noir Richard Pierpoint, ainsi que l'histoire de John Norton et des guerriers de la rivière Grand, à Queenston Heights, proposent un regard nouveau sur la collection classique des Minutes, qui compte 66 épisodes. Créés par des cinéastes lauréats de Fifth Town, ces courts‑métrages sur le thème de la guerre de 1812 prendront l'affiche avec les Minutes et les parodies préférées de tous les temps. Cette projection sera suivie d'une période de questions.

« Nous sommes ravis de lancer les premières d'une nouvelle série de Minutes du patrimoine réalisées en sept ans. Ces récits remarquables et méconnus évoquent une période essentielle de l'histoire de notre pays », a déclaré Anthony Wilson-Smith, président de l'Institut Historica-Dominion. « Nous croyons que les Minutes font vraiment "partie de notre patrimoine". D'ailleurs, nous voulons que les Canadiens nous donnent leur avis sur l'avenir de cette série des plus admirées. »

En parallèle avec le lancement d'un nouveau chapitre de la création des Minutes, l'Institut Historica‑Dominion a commandé un sondage d'opinion publique afin de déterminer les Minutes préférées des 20 dernières années. Ce sondage visait également à mesurer les attitudes des Canadiens à l'égard de cette série, tout en déterminant leur choix des sujets et des réalisateurs des Minutes futures.

L'explosion de Halifax, Jackie Robinson, Jennie Trout, Winnie l'ourson et Laura Secord correspondent aux Minutes préférées des Canadiens, qui affirment également avoir le plus appris des Minutes sur Marion Orr, Agnes MacPhail et le docteur Penfield. Dans l'ensemble, six Canadiens sur dix sont entièrement d'accord avec les énoncés voulant que les Minutes constituent un bon moyen d'enseigner notre histoire (63 %), représentent des véhicules narratifs importants (60 %) et leur inspirent un sentiment de valorisation personnelle (41 %).

Sans grande surprise, une majorité retentissante de Canadiens voudraient qu'on réalise davantage de Minutes du patrimoine. Fait intéressant, une majorité de répondants aimeraient que des réalisateurs émergents (58 %) et des étudiants en cinéma (53 %) créent ces courts‑métrages, plutôt que des cinéastes reconnus. Enfin, les Canadiens aimeraient particulièrement que les nouvelles Minutes portent sur la Charte canadienne des droits et libertés (82 %), Terry Fox (80%) et la création du Nunavut (79%).

Voici d'autres conclusions du sondage :

  • Les préférences relatives aux Minutes varient en fonction des générations et des régions. L'Alberta préfère la Minute sur le basket‑ball, tandis que les Canadiens âgés de 55 ans et plus préfèrent Le chemin de la bravoure (rue rebaptisée en l'honneur de trois militaires de Winnipeg ayant reçu la Croix de Victoria).
  • La Minute sur le peintre Paul‑Émile Borduas est la moins appréciée, et ce, presque à l'unanimité.
  • Une grande majorité de Canadiens souhaitent qu'on réalise des Minutes sur sir John A. Macdonald (78 %), la guerre de 1812 (77 %) et le Groupe des Sept (74 %).
  • La création d'une Minute sur le mariage entre conjoints de même sexe a polarisé les réponses des Canadiens : 46 % des répondants s'intéressent à ce sujet, mais 54 % ne s'y intéressent pas.
  • Appelés à choisir parmi un groupe de célébrités, les Canadiens ont affirmé souhaiter que Wayne Gretzky (44 %), William Shatner (40 %) et Rachel McAdams (25 %) tiennent la vedette d'une prochaine Minute.

 

L'appui généreux du gouvernement du Canada a permis la création des nouvelles Minutes du patrimoine.

 

* * * * *

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

L’Institut Historica-Dominion est le plus grand organisme de bienfaisance voué à l’histoire, à l’identité et à la citoyenneté canadiennes. Son mandat consiste à former des citoyens engagés et informés, grâce à une connaissance et à une appréciation accrues de l’histoire et du patrimoine du Canada.

 

 

-30-


Renseignements :
Davida Aronovitch 
1-866-701-1867, poste 222
daronovitch@historica-dominion.ca