MINUTES DU PATRIMOINE#UNMOMENTDENOTREHISTOIRE

logo-icon

Sandy Hawley

MINUTES DU PATRIMOINE

#UNMOMENTDENOTREHISTOIRE

Sandy Hawley, un des jockeys les plus connus au monde, est devenu le premier à gagner plus de 500 courses et ce, en une seule année.

Le Canadien Sandy Hawley, le plus grand jockey que ce pays ait jamais produit, se distingua également dans le monde du sport équestre comme un étant un véritable gentleman. À l’âge de 24 ans, il fut le premier jockey à monter plus de 500 gagnants en une seule saison, brisant le record de 20 ans, à 485, de Bill Shoemaker. À la fin de sa carrière, qui s’étendra sur 30 ans entre 1968 et 1998, il remportait 6 449 victoires.

 

Au début des années 1960, la fameuse Windfields Farm à Oshawa en Ontario éleva un cheval du nom de Northern Dancer. C’était un petit poulain, massif de stature et de caractère malin et difficile. Mais, contre toute attente, Norther Dancer devint le premier cheval élevé au Canada à gagner le Kentucky Derby. Aucun acheteur ne voulut l’acquérir lors de sa mise en vente en 1962, à l'âge de un an, pour la somme de 25 000 $ : mais en 1964, lorsqu’il devint champion du titre le plus prestigieux des courses de pur sang, Northern Dancer cheval le plus connu de l’histoire, valait, en 1981, plus de 40 millions de dollars. Aujourd'hui, on estime que l’on retrouve son profil génétique dans 50 à 70 % de tous les chevaux pur sang. Northern Dancer a mérité sa place au Temple de la Renommée des sports du Canada, une des trois seules personnalités non humaines, du Temple.

 

Les concours hippiques reposent sur un cheval et sur un cavalier pour produire un champion. Et la grande équipe canadienne de Big Ben et de son cavalier, Ian Millar, a certainement produit de grands champions au cours de sa carrière. En 1988, l’équipe gagna le titre intérieur le plus convoité, la Coupe mondiale à Gothenburg en Suède. L'année suivante, à Tampa en Floride, Ian Millar et Big Ben inscrirent leur équipe à l’histoire en devenant la première combinaison cheval cavalier à gagner deux finales de la Coupe mondiale.

 

Ils ont laissé leur Empreinte dans le monde du sport équestre canadien.