MINUTES DU PATRIMOINE#UNMOMENTDENOTREHISTOIRE

logo-icon

Elfi Schlegel

MINUTES DU PATRIMOINE

#UNMOMENTDENOTREHISTOIRE

Elfi Schlegel gagna la première médaille du Canada au cours d’un événement de gymnastique de la coupe du monde.

Nommée la Shirley Temple du Canada, Elfi Schlegel se fit une place dans le cœur des Canadiens et également dans les foyers nord-américains. Née d’immigrants suisses à Toronto, en Ontario, Elfi Schlegel grandit dans la banlieue torontoise d’Etobicoke, où elle s’adonna à la gymnastique dès l’âge de sept ans.

 

Lorsque les 11e Jeux du Commonwealth débutèrent en Alberta le 3 août 1978, la jeune Elfi Schlegel âgée de 12 ans participa aux premières compétitions de gymnastique du Commonwealth. Avec ses trois coéquipières, elles remportèrent la médaille d’or, devant l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande.

 

Deux ans plus tard, si le Canada et d’autres nations occidentales n’avaient pas boycotté les Jeux Olympiques de Moscou en 1980, peut-être que le Canada aurait-il vu sa première médaillée olympique se mesurer aux plus grands de la gymnastique. Mais, la petite chérie des médias devint plutôt commentatrice sportive. Elfi Schlegel commenta les Jeux Olympiques et les Jeux du Commonwealth pour la CBC et travailla avec la NBC pour couvrir les événements de gymnastique féminine aux Jeux Olympiques de Barcelone en 1992, d’Atlanta en 1996 et de Sydney en 2000.

 

Elle a laissé son Empreinte dans le monde de la gymnastique canadienne.